DECONSTRUCTION

La peinture reste un outil de compréhension du monde et son support, sa surface, attrape aussi bien ce statut  d'objet, celui d'une recherche picturale , qu'il devient en même temps le sujet même de son étude. Ce télescopage qui confère à l'approche picturale ce double statut , à la fois conceptuel et empirique, aussi bien "impressif" qu'expressif en modifie aussi la pratique

Suivant une dynamique  picturale de recouvrement dont l'esthétique de la déchirure se rapproche parfois de celle de l' Arte povera et de celle des "affichistes", la série de travaux suivant a ouvert une démarche de déconstruction du support picturale.

Murale courbe.jpg

STRUCTURES

muralsouple2 COM.jpg

Entre structures peintes et peintures sculptées, la première série  développée entre 2007 et 2009 porte sur les limites entre ces deux disciplines que sont  la sculpture et la peinture et leur différentes formes d’expressions .   Par l’ouverture de  la série intitulée "structures débords", le travail plastique repose sur le même principe.  Initialement  développé sur des supports  courbes le travail ne s’ordonne plus à partir de  structures  métalliques en construction mais sur des structures murales autonomes créées  à partir de châssis traditionnels entoilés découpés et prolongés de débordement picturaux sur la surface des murs.

"DÉBORDS PICTURAUX ET JEU DE RÉSERVE "

 

Ce travail de déconstruction du châssis entoilé  et de débords  muraux aborde aussi la peinture  par son revers. La part structurelle du châssis  devenant le  véritable sujet plastique.

CARRE FIG ABC.jpg

Les châssis entoilés structurellement déconstruis  présentent des parties  évidées qui se doublent de débordements picturaux constitué d'aplats géométriques muraux internes ou externes aux structures qui visent à prolonger l'identité perceptive de l’œuvre dans une démarche d’intégration à l’architecture et sur les possibilités un dialogue in situ .Le jeu plastique porte alors sur la double trame logique entre le fond et la forme du visuel peint. La scénographie des lieux  présente un espace  qui tend  par cette ambiguïté perceptive à rapprocher l'objet de son signe

Dynamotub
press to zoom
DYNAMOTUBES
press to zoom
Surflech
press to zoom
Tube
press to zoom
Bicycle
press to zoom
Bicycle
press to zoom
GLOBAL RETURN
press to zoom
Global return
press to zoom
Extention
press to zoom
Extention 1&2
press to zoom
Extention 2
press to zoom
Extention 3 "Alcôves"
press to zoom
1/1
ECART FINAL II BLANC.png

PRECEDENT

ACCUEIL