STRUCTURES

panoramique sculpture.JPG

 

Les structures métalliques sont travaillées pour leur qualités élastiques et tendent à raconter l' histoire  de leur parcours.  Elles  présentent de nombreuses déformations structurelles historiques ( coups, torsion, écrasement etc.) révélées par le jeu structurel de vecteurs centrés sur leur  lignes de force. Ces vecteurs  soulignent en le décomposant le mouvement contenu de ces structures par un jeu de tension, et tentent ainsi d'en révéler la géométrie cachée. Focalisé sur leurs centres d'action ( rotations /rabattements /symétries ) la traduction plastique donne à voir ces instants précis appelés "centre de moments" de leurs déformations. Par cette mise en  tension, ce vécu structurel, celui d'un plis, d'une torsion ou d'un choc est réactualisé , son expression revivifiée

 

 

# SERIE "Géométrie"

 

La  série   consistera  inversement à déformer  par le jeu de vectueurs souples des structures géométriques simples et à tenter d'en suggérer au delà de leur identité géométrique,  leur réalité organique .

sculpture4a.jpg
carrebalistique4c.jpg
carrebalistique4.jpg

 

# SERIE "Analogique"

 

 

La plupart des sculptures  de la série "Analogique"  prennent alors pour mesure les proportions humaines et évoquent certaines tensions dynamiques propres à celles des corps.

La dynamique biomorphique de cette série par  l'appropriation des formes préexistantes de tubes d'aciers tentera aussi de restituer l'histoire de leurs déformations au travers de l'évocation  d'une dynamique anthropomorphique. La plupart de ces sculptures reflètent alors en miroir, par  l'échelle  de ces proportions humaines, une figuration de type "analogique" qui fera l'objet d'une recherche plus approfondie en graphisme et en lithographie  et le sujet d'une approche purement théorique.

ANALOGIQUE I.jpg
Copie de analogique1a.JPG
analogique3.JPG
analogique2.JPG

# SERIE  "Balistique"

 

Les sculptures de cette série visent à illustrer différents mouvements effectués par des cylindre-roues. Leur développement se réalise à l’aide de vecteurs qui illustrent différentes phases balistiques ( élan, chute, rebond ). Les sculptures peuvent  s'appréhender comme un condensé de clichés photographiques ou « arrêts sur image » proche de l'esprit des essais réalisés en chronophotographie au début du siècle par J.E.Maray ou E.Muybridge ou de traduction de mouvements virtuels proposés sous la forme de  "stabiles"

La mises en situation de certaines de ces sculptures est renforcée par un ancrage minimal au sol et exprime alors à partir de ce jeu de tension cette impression générale de mouvement : celui d'une retenue d’un élan, de l’ambiguïté d’un ploiement futur, d’une scission à venir ou même d'une chute imminente de la structure.

Copie de couverturedo.jpg
balistique6B big apple.jpg
balistique6C.jpg
balistique6big apple.jpg
FINAL TOP DOWN ICON BLEU.png
Top & DOWN.png

        TOP DOWN           

 BOTTOM UP

# SERIE  " SCENO"

sol1.jpg
ENVOL ESPACE.jpg
PAO VIII fin.JPG
SCULPT ESPACE  II.png

PRECEDENT

ACCUEIL